Brûler la terre pour conquérir les esprits...

Brûler la terre pour conquérir les esprits...

" Il est un arbre dont je n'entends pas dire qu'ait germé son pareil ; un arbre invaincu, arbre...

La lutte culturelle ou l'impossible victoire?

La lutte culturelle ou l'impossible victoire?

            Selon Régis Debray «Une...

Tisnalalit ou la Renaissance

Tisnalalit ou la Renaissance

Le phénix ou phoenix, mot grec Phoînix, qui signifie "Pourpre" est un oiseau légendaire, doué...

Le défi kabyle

Le défi kabyle

               La Kabylie peut...

La Kabylie, une terre méditerranéenne

La Kabylie, une terre méditerranéenne

              Par ses paysages et...

Les Maîtres de vérité en pays kabyle (4)

Les Maîtres de vérité en pays kabyle (4)

                "Elle se tient...

Pourquoi ce site?

Pourquoi ce site?

  « Notre propos sur ce site est de rendre la Kabylie à sa dimension méditerranéenne,...

Nos ancêtres adeptes du soleil

Nos ancêtres adeptes du soleil

                ...

Qu'Athéna nous protège !

Qu'Athéna nous protège !

            Il fut un temps, le monde...

Pour une loi réprimant le blasphème

Pour une loi réprimant le blasphème

Voici une contribution de notre ami et maître, Jean-Michel Lascoux, ancien professeur de Lettres...

La mort dans le regard

La mort dans le regard

              Acrésios, roi d'Argos a une fille qui s'appelle Danaé. Selon l'oracle, si cette...

Religion et liberté en Kabylie

Religion et liberté en Kabylie

      "La bête arrache le fouet au maître et se fouette elle-même pour devenir maître, et ne...

L'homme ancien et l'idée de dieu

L'homme ancien et l'idée de dieu

Pour le monothéiste, Dieu est unique. La croyance, pour ce dernier, est très simple. Dieu,...

Le monstre dans l'imaginaire kabyle

Le monstre dans l'imaginaire kabyle

Awaγzen, ogre ou cyclope...

Apulée - Eros et Psyché (texte latin)

Apulée - Eros et Psyché (texte latin)

  (Apulée L'âne d'or ou les Métamorphoses Livre IV) [28] Erant in quadam civitate rex et...

Afulay - Iṛus d Psukki :-: Apulée - Eros et Psyché

Afulay - Iṛus d Psukki :-: Apulée - Eros et Psyché

    (Texte latin) Iṛus d Psukki     Amacahu, deg yiwet n turbit1, llan...

Anẓar, Ilibbiyen, Igrikkiyen d Ilaṭiniyen

Anẓar, Ilibbiyen, Igrikkiyen d Ilaṭiniyen

Imezwura-nneγ ttgen aṭas n wazal i tmeddurt d wayen sen-d-yezzin. Ttidiren s wayen...

VIII. Timecreṭ, le centre du cercle

VIII. Timecreṭ, le centre du cercle

              La viande de...

Les Maîtres de Vérité en pays kabyle (3)

Les Maîtres de Vérité en pays kabyle (3)

        L'oracle et la...

Pour une nouvelle Numidie ! Mise au point (2)

Pour une nouvelle Numidie ! Mise au point (2)

      Le mythe est le discours d’une société sur elle-même.   Il nous...

Les Maîtres de vérité en pays kabyle (2)

Les Maîtres de vérité en pays kabyle (2)

  La Vérité des saints kabyles   Pour les Grecs de l'âge...

VII. Timecreṭ, dans l'oeil du monothéisme

VII. Timecreṭ, dans l'oeil du monothéisme

    Dans cet article, nous allons essayer d'étudier un exemple parfait de...

VI. Timecreṭ, partage de compensation

VI. Timecreṭ, partage de compensation

                    Timecreṭ est une pratique qui met fin, durant un jour, aux inégalités...

Les Maîtres de Vérité  en pays kabyle (1)

Les Maîtres de Vérité en pays kabyle (1)

  Tidett, Vérité en kabyle, est presque sur toutes les lèvres et...

La Kabylie et la religion

La Kabylie et la religion

              Le villageois kabyle...

Epictitus, Afuslibri - Epictète Manuel

Epictitus, Afuslibri - Epictète Manuel

I. Ta eph'hémin ta ouk eph'hémin (Ayen icudden ɣer-nneɣ d wayen ur ncudd ara...

Nos ancêtres, vous dites? Lesquels ?

Nos ancêtres, vous dites? Lesquels ?

              Les Kabyles disent...

Tous azimuts: contre le Berbère

Tous azimuts: contre le Berbère

         Nous allons, dans cet article, voir comment...

Si l'Afrique du Nord m'était contée...

Si l'Afrique du Nord m'était contée...

En ce moment, nous lisons énormément de choses dans les journaux et sur les pages des réseaux...

Le paganisme, à l'épreuve du monothéisme

Le paganisme, à l'épreuve du monothéisme

Nna Tassadit, une vieille femme kabyle, dans son champ, vaque à ses activités champêtres....

Le réveil du Lotophage

Le réveil du Lotophage

  "Mais, à peine en chemin, mes envoyés se lient avec les Lotophages qui, loin de méditer le...

 Mammeri:

Mammeri: "L'arbre de mon climat à moi, c'est l'olivier"

      "L'arbre de mon climat à moi, c'est l'olivier ; il est fraternel et...

"La culture ne s'hérite pas, elle se conquiert" Mise au point

  Si nous nous intéressons aux cultures antiques grecques et latines, ce n'est pas pour...

Tafigurit n ddunit ɣer Yemzwura-nneɣ

Tafigurit n ddunit ɣer Yemzwura-nneɣ

(ixf amezwaru) Imezwura-nneγ ttgen aṭas azal i tmeddurt d wayen sen-d-yezzin. Ttidiren...

Les Berbères ont le droit de revendiquer leur part de l'héritage gréco-latin

Les Berbères ont le droit de revendiquer leur part de l'héritage gréco-latin

  Entretien réalisé par le correspondant de la Tribune à Tizi...

  • Brûler la terre pour conquérir les esprits...

    Brûler la terre pour conquérir les esprits...

  • La lutte culturelle ou l'impossible victoire?

    La lutte culturelle ou l'impossible victoire?

  • Tisnalalit ou la Renaissance

    Tisnalalit ou la Renaissance

  • Le défi kabyle

    Le défi kabyle

  • La Kabylie, une terre méditerranéenne

    La Kabylie, une terre méditerranéenne

  • Les Maîtres de vérité en pays kabyle (4)

    Les Maîtres de vérité en pays kabyle (4)

  • Pourquoi ce site?

    Pourquoi ce site?

  • Identité religieuse, entre étiquette et ressentiment

    Identité religieuse, entre étiquette et ressentiment

  • Nos ancêtres adeptes du soleil

    Nos ancêtres adeptes du soleil

  • Qu'Athéna nous protège !

    Qu'Athéna nous protège !

  • Pour une loi réprimant le blasphème

    Pour une loi réprimant le blasphème

  • La mort dans le regard

    La mort dans le regard

  • Religion et liberté en Kabylie

    Religion et liberté en Kabylie

  • L'homme ancien et l'idée de dieu

    L'homme ancien et l'idée de dieu

  • Le monstre dans l'imaginaire kabyle

    Le monstre dans l'imaginaire kabyle

  • Apulée - Eros et Psyché (texte latin)

    Apulée - Eros et Psyché (texte latin)

  • Afulay - Iṛus d Psukki :-: Apulée - Eros et Psyché

    Afulay - Iṛus d Psukki :-: Apulée - Eros et Psyché

  • Anẓar, Ilibbiyen, Igrikkiyen d Ilaṭiniyen

    Anẓar, Ilibbiyen, Igrikkiyen d Ilaṭiniyen

  • VIII. Timecreṭ, le centre du cercle

    VIII. Timecreṭ, le centre du cercle

  • Les Maîtres de Vérité en pays kabyle (3)

    Les Maîtres de Vérité en pays kabyle (3)

  • Pour une nouvelle Numidie ! Mise au point (2)

    Pour une nouvelle Numidie ! Mise au point (2)

  • Les Maîtres de vérité en pays kabyle (2)

    Les Maîtres de vérité en pays kabyle (2)

  • VII. Timecreṭ, dans l'oeil du monothéisme

    VII. Timecreṭ, dans l'oeil du monothéisme

  • VI. Timecreṭ, partage de compensation

    VI. Timecreṭ, partage de compensation

  • Les Maîtres de Vérité  en pays kabyle (1)

    Les Maîtres de Vérité en pays kabyle (1)

  • La Kabylie et la religion

    La Kabylie et la religion

  • Epictitus, Afuslibri - Epictète Manuel

    Epictitus, Afuslibri - Epictète Manuel

  • Nos ancêtres, vous dites? Lesquels ?

    Nos ancêtres, vous dites? Lesquels ?

  • Tous azimuts: contre le Berbère

    Tous azimuts: contre le Berbère

  • Si l'Afrique du Nord m'était contée...

    Si l'Afrique du Nord m'était contée...

  • Le paganisme, à l'épreuve du monothéisme

    Le paganisme, à l'épreuve du monothéisme

  • Le réveil du Lotophage

    Le réveil du Lotophage

  • Feraoun:

    Feraoun: "Nous sommes riverains d’une même mer, tributaires d’un même climat et fixés sur la même...

  •  Mammeri:

    Mammeri: "L'arbre de mon climat à moi, c'est l'olivier"

  • "La culture ne s'hérite pas, elle se conquiert" Mise au point

  • Tafigurit n ddunit ɣer Yemzwura-nneɣ

    Tafigurit n ddunit ɣer Yemzwura-nneɣ

  • Les Berbères ont le droit de revendiquer leur part de l'héritage gréco-latin

    Les Berbères ont le droit de revendiquer leur part de l'héritage gréco-latin

Biliṛufun d Ximayṛa - Bellerophon et la Chimère

 

 

 

Biliṛufun d ageldun n Kurinti, d mmi-s n Glukkus, mmi-s n Sisifus, agellid ibnan Kurinti. Llan diγ wagad i d-iqqaren Biliṛufun d mmi-s n Puzaydun. D netta i inγan gma-s Biliṛus, maca ur iẓra d akken d gma-s. Γef ayagi i yenfa γer tgelda n Pṛutiyus.

 

Biliṛufun,  ulac akk acu t-ixuṣṣen. Txuṣ-it kan yiwet n tγawsa: yettargu ad yali yiwwas agmar Pigaẓus, agmar-nni bu wafriwen i d-iffγen seg yedammen n Mdusa, asmi i -tt-inγa Piṛsiyus.

 

Lire la suite : Biliṛufun d Ximayṛa - Bellerophon et la Chimère

0
0
0
s2sdefault

II- Aggur (turayt)

 

1) Ay aggur-inna,

Taḥbult n weẓref,

Amwanes iminig,

Afzim γef ssqef.

 

2) Ay aggur-inna,

A lfeḥm n yirij,

Ṭṭef nnuba,

Ma yeγli yiṭij.

 

3) Ay aggur-inna,

Bu ukerz n lmeṛjan,

Taftilt n igenni,

Agellid n wuḍan.

 

Lire la suite : II- Aggur (turayt)

0
0
0
s2sdefault

Poseidon

Puẓidun-Neftun : gma s n Dzus. Adiyus n yilel. Yussufuɣ-ed aman seddaw tmurt. 

Ayla-ynes : tazzert,  agmer d yeslem.

Poseidon


Puẓidun, ssawalen-as Yegrikkiyen Poseidon, ma d Ilaṭiniyen Neptune.

 

Lire la suite : Poseidon

0
0
0
s2sdefault

Uṛisti - Oreste

 

Uṛisti, deg wasmi nγan Igistus d Klimnistṛa baba-s Agamimnun, infa di tmurt n Mikini. Asmi meqqer, yezzi-d γer tmurt n baba-s, akken a d-yerr tamgeṛt. Yusa-d γer Mikini, netta d umeddakkel-is Puladis. Rran γer uẓekka  n Agamimnun, anda Uṛisti igzem acebbub-is, isers-it γef uẓekka n baba-s. Ssyen sakkin ṛuḥen γer uxxam n Iliktṛa, weltma-s n Uṛisti, izedγen deg yiwet n lfirma, beṛṛa n Mikini. Imi wwḍen, Iliktṛa tesunebg yis-sen, ččan, sswan, ṭṭsen.

Azekka-nni Iliktṛa tnecd-d yemma-s Kliministṛa d wergaz-is Igistus γer imekli n tifrat. Kliministṛa d Igistus, deg-mi ibγan ad frun d Yiliktṛa, rezfen γur-es. Maca akken kan uẓan ad ččen, iffeγ-d Uṛisti γer-sen s yefru, inγa-ten.

Yerra-d ttaṛ n baba-s.

 

Lire la suite : Uṛisti - Oreste

0
0
0
s2sdefault

Tiziyus - Thésée

 

         Igyus, mmi-s n ugellid n Watinay, yunag akken ad yissin ddunit, ur d-yezzi ara. Yerğa-t baba-s acḥal iseggasen, ulac. Yiwen ur yeẓri anida yella. Maca asmi d-tewweḍ lgirra γer tmurt n Watinay, yekker ugellid-ines yuzen ineglusen[1] akken ad nadin  γef ugeldun Yigyus.

        

         Ineglusen-nni ṭṭfen abrid, bdan ttnadin γef Yigyus. Nudan nudan almi d asmi t-ufan. Ufan-t yettidir deg yiwet n tmurt, ufan-t yuγ yelli-s n ugellid n tmurt-nni, yerna yela yid-es aqcic  iwumi  i  isemma Tiziyus.

 

         Ageldun Yiglus yesunebg s ineglusen-nni i s-yuzen baba-s. Iga-yasen tameγra, ččan, swan, syen sakkin, isteqsa-ten ayγer d-usan ad t-wallin.

 

Lire la suite : Tiziyus - Thésée

0
0
0
s2sdefault

I- Iṭij (turayt)

Et si nous imaginions quel genre de prières adressa Massinissa au Soleil....

Voilà ce que disait Scipion, dans la partie de la République de Cicéron connue sous le nom du Songe de Scipion

"Lorsque j'arrivai pour la première fois en Afrique, où j'étais, comme vous le savez, tribun des soldats dans la quatrième légion, sous le consul M.Manilius, je n'eus rien de plus empressé que de me rendre près du roi Masinissa, lié à notre famille par une étroite et bien légitime amitié. 

Dès qu'il me vit, le vieux roi vint m'embrasser en pleurant, puis il leva les yeux au ciel, et s'écria: "Je te rends grâce, Soleil, roi de la nature, et vous tous, Dieux immortels, de ce qu'il me soit donné, avant de quitter cette vie, de voir dans mon royaume et à mon foyer P. Cornélius Scipion, dont le nom seul ranime mes vieux ans! Jamais, je vous en atteste, le souvenir de l'excellent ami, de l'invincible héros qui a illustré le nom des Scipions ne quitte un instant mon esprit." Je m'informai ensuite de son royaume; il me parla de notre république, et la journée entière s'écoula dans un entretien sans cesse renaissant"

 

 

I) Ay iṭij-inna, 

A bab n tudert,

Sureg-d i lqaεa,

Uṛγu n tezmert.

 

2) Γef akal-ines,

Ma ngen a nḥulfu,

Yekkat wul-ines,

Yekkat s lḥammu.

 

Lire la suite : I- Iṭij (turayt)

0
0
0
s2sdefault

Kadmuṣ

 

Kadmuṣ d gma-s n Yuṛupi. Mi tt-yuker Dzus, iffeγ akken ad inadi fell-as. Inuda fell-as acḥal d asegass, ur tt-yufi ara. Asmi igzem layas, yunag γer Dilfi, akken ad iẓuṛ. Inna-yas-s Uṛaklum: "Deg inig-inek, a d-tmagreḍ deg ubrid tagemmatt tacebḥant, ḍeffer-itt s deffir, ḥacama d anda ara teṭṭes, tessalliḍ dinna tačita."

 

 

Lire la suite : Kadmuṣ

0
0
0
s2sdefault

Taḍafut n wureγ

 

 

 

 

pomme de la disocrde

 

Asmi tuγ Titis, tdiyust n yilel, Piliyuṣ, agellid n tegzirt n Aygina, usan-d akk idiyusen γer tmeγra-nnsen. Imi uẓan akken ad ččen, tekker tdiyust Ayris, terfa imi ulac win i tt-id-inecden. Teddem-d taḍafut n wureγ, tsers-itt γef ṭabla, tenna-yas : "Taḍafut-agi n wureγ, ad tt-tawi tdiyust yiffen akk tidiyusin." - Dγa tekker gar tdiyusin-nni akk yellan dinna. Nuγent. Nuγent almi d-ggrant tlata : Hiṛa, tdiyust n tsulya; Atina, tdiyust n lgirra d ṣufya;  d Afriditti, tdiyust n tayri.

 

Lire la suite : Taḍafut n wureγ

0
0
0
s2sdefault

Timagut n Ilibbyen di tliteraturt tagrikkit

Tazwart

 

ante

Ma nger tamawt ar wamek ttwallin ddunit di tira-nnsen Yegrikkiyen n zik, amek ttwallin wayeḍ (win ur nellin ara d Agrikki), amek ttwallin abeṛṛani, amek ttwallin iman-nnsen..., ad nwalli, si tama-nneɣ, amek i llan di lawan-nni ttwallin Illibiyen. A nwalli amek i ten-ttɣilen, d wamek i ttmeslayen fell-asen.

 

Zwar ad twalliḍ wayeḍ, ad s-tsemmiḍ abeṛṛani, isefk-ak ad d-tesfergeḍ akal-ik. Ad as-tsemmiḍ ayla-k neɣ tamurt-ik. Ad s-tgeḍ tilisa. Ad s-tefkeḍ isem. Ssyen sakkin, tzemreḍ ad tefkeḍ isem ubeṛṛani i wayen akk ur d-ẓerbent ara tlisa-nni-inek.  Akken ad twalliḍ wayeḍ d abeṛṛani, akken ad tinigeḍ ɣer-s, isefk-ak ad t-tmuqleḍ di tmurt-nni-inek. Isefk-ak ad tebduḍ tikli ɣer-s di tmurt-nni-inek. Isefk-ak ad teṭṭfeḍ tamurt-nni-inek am wakken d nettat i d timiṭ n ddunit. Akka igan Yegrikkiyen. Gan tilisa i tmurt-nnsen, sseman-as ddunit tagrikkit. Fkan isem i yemezdaɣ-is, semman-asen Igrikkiyen. Ma d ayen akk yellan beṛṛa i tlisa-nni-nnsen, winna qarren-as ddunit tabeṛṛanit.

 

Lire la suite : Timagut n Ilibbyen di tliteraturt tagrikkit

0
0
0
s2sdefault

Glukkus d Skilla

289px-Scylla Louvre_CA1341

 

Glukkus yella d anegmar n yeselman. Yiwwas, yeṭṭef-d aṭas n yeselman, ifser-iten γef weksa, akken ad ten-yeḥseb. Iselman-nni, akken kan rsen γef weksa-nni, ukin-d, dγa ṭṭfen-tt d tazzla, uγalen γer tlassa. Glukkus, imi iwalla akkenni, yewhem. Yekker ula d netta, yeks-ed ciṭuḥ n weksa, yesfuḥ-it, yečča deg-s, dγa cwiṭ akka, yuγal ucebbub-ines d azegzaw am weksa-nni, dγa yeḍfeṛ iselman-nni-ines γer daxel n waman. Dinna imiren, sdaxel n waman, mugren-t-id Okyanus d Titis, rran-t d adiyus n yilel. Ma d tafekka-ines tetti : deg wammas d asawen yeqqim d amdan, ma deg wammas d agessar, yuγal d aslem.

 

Lire la suite : Glukkus d Skilla

0
0
0
s2sdefault

Unṭayus

 

Unṭayus d acacfal, d mmi-s n Puzaydun d Gaya. M'ara innal uḍar-is akal, yiwen ur mačči izmer ad t-iγḍel. Unṭayus izdeγ di tmurt n Libya, izzewray-d deg ubrid i yiminigen, ineq-iten. Sekra n win d-iwwi ubrid-is, inγa-t. Yernu m'ara ineγ yiwen ad t-yazzu, a d-ikkes leqcqac-iues, a t-yernu γer iqecqac n wid inγa yakkan, akken ad isalli yis-en ades i baba-s  Puzaydun.

 

Lire la suite : Unṭayus

0
0
0
s2sdefault

Aydes d Piṛsifunya

hades

 

Yiwwas, Aydes ira akken ad yessali axxam. Inuda tameṭṭut di tgelda-ines, ur yuff’ ara. Yuγal ig’ akka, yesuffeγ-d akkeṛus-ines, zzuγuṛen 4 igemren, yuli-d γer nnig n tmurt, akken ad inadi γef tmeṭṭut.   Yewweḍ γer yiger n Yina, yufa dinna Piṛsifunya, yelli-s n Dzus, agellid n igennawen, d Dimitir, tagennawt n teγrest. Yuffa-tt tettekkes ijeğğigen. Aydes, akken kan tt-yeẓra, immeγ fell-as, irefd-itt.

 

Akken kan tt-yerfed, tamurt telli, dγa nettlen.  Yiwen ur yeẓri anida rran.

 

Lire la suite : Aydes d Piṛsifunya

0
0
0
s2sdefault

L’image des Libyens dans la littérature grecque d’Homère à Plutarque (résumé)


ante2

Je me dois de préciser d’abord, avant même d’entrer dans le vif du sujet, ce qui m’a poussé à travailler sur la représentation des Libyens, c’est-à-dire des Berbères de l’antiquité, dans la littérature grecque. Après avoir lu de nombreux ouvrages historiques sur les Berbères, et notamment des ouvrages de vulgarisation, j’ai constaté qu’on présentait trop souvent les sources antiques sur les Berbères comme des sources dignes de foi, qui donnaient un témoignage objectif sur ce qu’étaient les Berbères de l’antiquité. Bien sûr, ce sont les seules sources que nous avons sur les antiques Berbères, et nous ne pouvons pas les ignorer en les balayant d’un revers de main. C’est que j’ai voulu faire simplement, et humblement, c’est montrer en quoi même dans les écrits historiques et a fortiori dans tout ce qui est poèsie, épopée, tragédie, dithyrambe, en quoi, dans ces écrits, il y avait la trace ineffaçable, insurmontable et irréductible d’une culture qui donne à voir par là-même sa particularité.

Lire la suite : L’image des Libyens dans la littérature grecque d’Homère à Plutarque (résumé)

0
0
0
s2sdefault

Tanṭalus

tantale

Tanṭalus d agellid n Ludya. Tanṭalus, asmi idus, nnan ur yettaggad ara idiyusen, nnan akken a ten-iherri, itess anextaṛ, itett amebṛuz am nutni. Yiwen wass, yekker maḍi yezla mmi-s Pilups, yesseww-it d imensi i Dzus, agellid n idiyusen. Maca Dzus, agellid n idiyusen yerfa fell-as, dγa yeserγ-it s tgursa-ines, yerna iḍeggeṛ-it ar Taṛṭarus, i d-yezgan seddaw tmurt. Tanṭalus yufa-d iman-is yettwacekkel deg yiwet n temda, anda s-d-zzint ttjuṛ n lfakya. Yal tikelt i m ara ifad, dγa aman-nni a d-allin ḥacama wwḍen-as-d s idmarren. Im ara s-d-awḍen sakkin s idmarren, Tanṭalus ad yesknu aqerruy-is akken ad isew, dγa aman-nni ad bdun ttṣubbun. Ad ttṣubbun ad ttṣubbun ḥacama teswa-ten akk Gaya (lqaεa).

 

Lire la suite : Tanṭalus

0
0
0
s2sdefault

Iyu d Waṛgus

 

Dzus iḥemmel Iyu. Yettimlil yid-es deg umdun n Lirna. Yewwas, deg wakken  yugad a s-tfiq  tmeṭṭut-is Hiṛa, iga akka, yerra Iyu d tafunast.  Hiṛa, nettat tfaq-asen. Tenna-yas i Dzus :" Efk-iyi tafunast-agi, dγa, ifka-yas-tt. Hiṛa tewwi tafunast-nni, tefka-tt i Waṛgus, akken ad tt-iεass. Aṛgus-agi,  d ameksa n yezgaren γur-es miyya wallen. M'ara iṭṭes 50 n wallen gnent, 50 εussent. Dzus ira ad iwalli Iyu, maca amek ara ixdem. Ikker yuzen Hiṛmis akken ad ineγ Aṛgus. Hiṛmis yerfed lira-ines, ibda ikkat. Ma d Aṛgus ismuzgut almis iṭṭes. Akken iṭṭes, dγa inγa-t. 

 

Lire la suite : Iyu d Waṛgus

0
0
0
s2sdefault

Uṛfiyus d Uridis

 

 

450x400 orphee et eurydice 1650 53

Uṛfiyus amuziggi d nunfa n weslen Uridis myeḥmalen. Yiwen wass, Uridis yeqes-itt wezrem, dγa temmut. Uṛfiyus yesenger iẓri-s. Degmi ara d-yekker d ccna fell-as. Iru iru almi d yiwwas, yekker yerf-ed llira-ines, dγa iṣubb ar ddaw tmurt, γer tgelda n Waydes, akken ad d-yawwi Uridis.

Lire la suite : Uṛfiyus d Uridis

0
0
0
s2sdefault

Hiṛakles

 

Hiṛakles illul di Tibi, mmi-s n Dzus d Alkmini, d-yefrurin di Piṛsiyus, tmeṭṭut n ugellid Umfitryun.  Dzus ira ad yili mmi-s i iggehden aṭas, win i izemren ad ad isellek imdanen d idiyusen.  

 

Yiwen wass, Dzus yegga agellid Umfitryun almi yunag,  iga akka iḥbes Hilyuṣ, iṭij,  3 wussan.  Syen sakkin, iṣubb-d seg igenni ɣer tmurt, yetti d agellid Umfitryun, ikcem ɣer Alkmini,  igen yid-es 3 wuḍan.  

 

Lire la suite : Hiṛakles

0
0
0
s2sdefault

La mythologie

 

Le mot mythologie est emprunté au grec muthologia, formé de muthos (récit) et logia (discours). La mythologie est  l'étude des mythes et de leurs significations. Elle désigne l'ensemble des récits mythiques liés à une civilisation, une culture ou une religion.

Le mythe est une histoire sacrée. Il relate l'origine du monde, des dieux, des animaux, des plantes et de l'homme. Il met en scène des êtres divins ou surnaturels. Le mythe est aussi un moyen pour exprimer les principes et les valeurs d'une société d'une façon détournée et embellie. Il relève donc de l'imaginaire populaire et il est transmis oralement d'une génération à une autre. Toutes les cultures ont développé leurs propres mythes se composant des récits de leur Histoire, de leurs religions, et de leurs héros.

 

Lire la suite : La mythologie

0
0
0
s2sdefault

Udipus

Layuṣ, agellid n Tibi, argaz n Yukast, yerza γer Dilfi akken ad d-iẓuṛ. Ibγa ad iẓer m ara d-yeğğ mmi-s ara t-iγelten neγ ala. Dγa inna-yas-d uṛaklum: "A d-tarweḍ aqcic, maca ad ak-ineγ yerna ad yaγ tameṭṭut-ik!" Dγa Layuṣ, akken kan yerna uqcic γur-es, iccud-it deg uḍar, ifka-t i yiwen deg sseklafen-ines, akken ad t-ineγ. Aseklaf-nni, iwwi aqcic-nni,  maca deg wakken t-iγaḍ, ibra-yas deg udrar-nni iğğa-t dinna d amuddir. Ssyen sakkin, yufa-t yiwen umeksa dγa iwwi-t i Kulibus, agellid n Kurinti. Agellid, deg-mi ur isεa ara derrya, isekker-it-id d mmi-s. Isemma-yas Udipus, imi t-iwalla cuffen iḍarren-is.

Lire la suite : Udipus

0
0
0
s2sdefault
X

Right Click

No right click